[#577] Chocolat Billy + Monsieur Thibault + Zarboth @ Le Cirque Electrique // dimanche 14 avril

[artwork : Sébastien Loraine]

 

En veux-tu? En v’là! présente :


Chocolat Billy (Bordeaux) – happy rock fourré tous cacaos
chocolatbilly.bandcamp.com
youtube.com/watch?v=egE6AzNy83U
youtube.com/watch?v=gRgeaU_4wSU

« Leur musique, à la croisée du krautrock, du mathrock (sans les motifs math), de l’indie, de la pop expérimentale avec une teinte zouk ou allant parfois vers un post-punk plus sombre, est hautement vitaminée et incite à la danse hystérique, voire à la transe démesurée. » – Alexis Cangy pour WiseSound.
_____________________________________

Monsieur Thibault (Lille) – post-love-pop-rock-zouk barré de l’espace
monsieurthibault.bandcamp.com
youtube.com/watch?v=_OS835PcpDE

Monsieur Thibault, formé à Lille en 2015, associe joyeusement pop, prog/post rock et certains éléments de zouk ou d’afrobeat en bricolant avec ses doigts convulsifs.
« Monsieur Thibault, c’est comme si Marie Laforêt chantait dans Deerhoof avec Police et Tortoise » – Pierre Level.
_____________________________________

Zarboth (Paris) – noise metal jazz
 
Qui est Zarboth ?
Zarboth est d’abord un duo inclassable avec Etienne Gaillochet (batterie/chant) et Phil Reptil (guitare).
Ils mêlent depuis 10 ans rock musique improvisée et expérimentale avec trois albums à leur actif.
Depuis leur troisième album ils sont en trio avec Macdara Smith : performeur, peintre, trompettiste, rappeur. Grâce à lui les concerts prennent une tournure endiablée, absurde et proche du happening.
« Making new shit with old crap »
Tout peut arriver, mais ça ne se passera pas comme ça. La performance est la forme de l’art qui se réveille quand toutes les issues sont bouchées, c’est le rapport à l’autre, ici et maintenant, le contact direct. Faut-il faire des disques ? Est-ce l’heure du show ? Où sont les professionnels ? Sur scène ? dans la salle ? Leur musique est-elle improvisées ou écrite ? Est-il poète ? Mais vont-ils tout casser ? Non. Laisseront-ils quelqu’un déféquer sur scène ? Non. Tout a été fait. La provocation aussi s’est uniformisée.
Zarboth : jamais là où on les attend.
Si vous voulez vraiment mettre Zarboth dans une case en voici une : proto-noise, crypto-rap, mainstream expérimental.
Leur large zone d’influences va de Ruins à The Claudia Quintet, de Zappa à No Means No, de Fred Frith à Pantera et de Fela Kuti à Sleepytime Gorilla Museum.

dimanche 14 avril

Le Cirque Electrique
Place du Maquis du Vercors
75020 Paris – Porte des Lilas (M°11 ou T3b)
www.cirque-electrique.com

17h30 – PAF : 6€